L’esprit Anderemu

Suivez le guide

En tant que  guide conférencière et interprète  je fais découvrir le patrimoine historique d’un lieu et incite le public à ouvrir les yeux.

IL s’agit depuis quelques années d’une véritable mission de médiation culturelle, car en effet notre formation universitaire nous apprend à partager le savoir, je transmet ainsi mes connaissances et familiarise les publics aux différents termes techniques architecturaux…

Je m’efforce de faire de la culture une notion équitable !

Pour l’ensemble des voyages, j’incite le public à abaisser notre empreinte écologique; j’étudie l’accessibilité des sites avec des réseaux de transport à proximité car prendre le train ou le tram est par nature un mode de transport respectueux de l’environnement !

Le but est aussi de se déplacer avec commodité afin de rayonner avec efficacité vers les principaux centres d’intérêt des grandes villes, pour cela je veille à ce que les hôtels soient aussi choisis pour une bonne situation et bien sûr leur confort !

Des visites, un accompagnement réfléchis !

Accompagner un voyage ou un circuit, c’est donner une approche d’un lieu, d’une ville comme vécue et non consommée, par exemple, en proposant des lieux de découverte plus humains et plus créatifs nés d’une volonté solidaire.

S’appuyer sur des grands points qui caractérisent un territoire, de ses patrimoines, les savoir-faire locaux qui définissent son identité, son originalité, ses spécialités et ses traditions locales gastronomiques, ses paysages culturels : C’est le cas de la Corse avec :

  • la collaboration sur le festival d’automne de la ruralité « San Martinu » Garantir aussi par la découverte touristique du terroir, une plus-value et une cohérence globale sur les circuits entre des prestataires locaux, en participant à la mise en valeur de son patrimoine historique et vernaculaire.
  • diverses thématiques sur le « patrimoine et les saveurs », sur les arts et traditions
    populaires à Pâques en Corse…
  • Une randonnée urbaine pleine de surprises, de souvenirs, de coups de cœur, à travers anecdotes, petites et grandes histoires de Bastiais célèbres ou non, mais qui dans tous les cas qui ont forgé l’âme de Bastia.

 

Les voyages forment la jeunesse !

Une volonté d’œuvrer pour un tourisme durable!

Sensibiliser les enfants aux problématiques liées au développement durable

  • « L’Expo Universelle MILANO 2015»

Cet événement unique a incarné un nouveau concept d’Exposition Universelle: thématique, durable, technologique et centré sur le visiteur, avec pour objectif de se confronter à  ces problématiques majeures pour les générations à venir.

ce parcours thématique et des approfondissements sur le monde complexe de l’alimentation, fut une opportunité d’effectuer un véritable voyage autour du monde à travers les saveurs et les traditions des peuples de la Terre.

  • « VENISE EN FAMILLE » confronter les enfants aux problématiques de l’eau à Venise, espace lagunaire visites des îles…

Ces voyages éthiques pour les jeunes, permettent aussi de sensibiliser à l’art et à l’artisanat: exemple la visite d’une fabrique (squero) de Gondoles à mais aussi des ateliers dans une véritable fabrique de masques….

Guider le goût: des adresses hors des circuits touristiques.

  • Addresses Slow food

Par exemple en Ombrie, à Orvieto, une adresse où l’on peut savourer les recettes à base de la légumineuse antique: la Cicerchia, qui avait quasiment disparu !

  • Restaurants labélisés “Agriculture biologiques…”
  • Sensibiliser les jeunes dans les thématiques avec les voyages en famille
  •  Guider avec une Volonté de modernité…

Etes-vous partant pour m’accompagner dans cette nouvelle aventure ?   

Les principes du tourisme durable ont été définis à l’occasion d’une conférence organisée à Lanzarote (Canaries) en 1995 par un collectif de collectivités locales insulaires, particulièrement touchées avec les dérives du tourisme de masse. Le tourisme devient un des champs d’application du développement durable durant le premier Sommet de la Terre.

 « L’objectif du développement touristique durable est de rendre compatible l’amélioration des conditions environnementales et sociales qui résultent du développement touristique avec le maintien de capacités de développement pour les générations futures ».

L’Agenda 21 (plan d’action pour le XXIe siècle), adopté en 1992 à Rio de Janeiro, comprend le respect de l’équilibre entre les besoins touristiques et les aspirations locales ou les actions préventives à favoriser afin de préserver l’environnement et le «produit touristique».

Les principes du tourisme durable ont été redéfinis et actualisés en août 2004 par le Comité de développement durable du tourisme de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) …Les principes de durabilité concernent les aspects environnementaux, économiques et socioculturels du développement du tourisme. Pour garantir sur le long terme la durabilité de ce dernier, il faut parvenir au bon équilibre entre ces trois aspects».